headerphoto

Oostduinkerke


Oostduinkerke, maintenant fusionné avec Coxyde, est probablement le village qui aura résisté le plus longtemps à la boulimie des promoteurs. Quelques dunes persistent et semblent protégées… Pourvu que cela dure.

La plage est immense et vierge de brise-lames, ce qui la rend infinie au regard, désarmée face au vent et courtisée par l’errance des sentiments éphémères. Tant elle est belle, comme magique.

A peine plus loin se découvre Furnes, la superbe, aux façades préservées. Nieuwpoort et sa pêche tendent leurs bras. Paul Delvaux nous laisse contempler ses toiles à Saint-Idesbald… Quelques musées, bien sûr, et les incontournables pêcheurs de crevettes qui montent des chevaux à la puissance irréelle et dont les vagues n’ont jamais raison.

Portfolio